Blog

Actualités

RER Vélo : l’accessibilité pour tous en région Parisienne

Faire du vélo un moyen de transport quotidien : telle est l’ambition de la Région Île-de-France, qui a pour objectif 2 millions de déplacements à vélo par jour d'ici 2021. C’est proclamé, la Région investit 300 millions d’euros dans le RER Vélo, un réseau de voies cyclables qui permettra de rejoindre Paris de tous les côtés. Au total, c’est 9 itinéraires et 680 km qui sont prévus entre 2025 et 2030.

Par Lisa Malavergne

28 Apr 2021

Le RER Vélo

Le projet Réseau Express Régional Vélo, appelé « RER Vélo » a été assemblé en janvier dernier par le Collectif Vélo Île-de-France, qui regroupe 33 associations cyclistes franciliennes. Ce projet a aujourd’hui un calendrier et une carte finalisée. Le but du RER Vélo est d’améliorer le réseau cyclable en Île-de-France pour développer l’usage du vélo plus favorable au développement durable.

Sa réalisation devrait débuter rapidement sous la forme de pistes cyclables temporaires pour répondre aux impératifs qui découlent du déconfinement. Celle-ci consiste à réaliser la première phase avant 2025, puis la deuxième phase avant 2030. Au total, ce nouveau réseau est basé sur 680 km d’itinéraires et 9 lignes cyclables larges, continues, confortables et sécurisées dans toute la région.

Certaines routes d’essai ont été sélectionnées pour tester sa mise en œuvre : Cergy (Val-d’Oise) – Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne), Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) – Palaiseau (Essonne) ainsi que les deux itinéraires circulaires des Maréchaux et de la N186.



Dans un premier temps, 5 axes prioritaires sont prévus à partir de 2025 :

Ligne A1 (Paris - La Défense - Cergy-Pontoise),

Ligne A2 (Paris - Marne-la-Vallée),

Ligne B3 (Paris - Massy - Saclay - Plaisir),

Ligne D1 (Paris - Saint-Denis - Le Mesnil-Aubry),

Ligne D2 (Paris - Choisy-le-Roi - Corbeil-Essonnes)


Un engagement historique de la Région à hauteur de 300 millions d'euros

La Région Île-de-France va mobiliser 300 millions d’euros pour financer à hauteur de 60% le réseau de pistes cyclables continues, sécuritaires et confortables du RER Vélo.

Ce qui veut dire que les aides régionales passeront de 50% à 60% pour les services du RER Vélo, avec une subvention de 600.000 € par kilomètre, contre 275.000 € auparavant.

Des itinéraires stratégiques pour réduire l'utilisation des transports publics dans le Grand Paris. Les axes les plus stratégiques, qui représentent les deux tiers des réseaux proposés par les associations, peuvent être atteints en 2025, puis en 2030 pour la seconde partie du projet.


Quels sont les enjeux de la mise en place du RER Vélo ?

Les vélos sont une alternative aux transports en commun mais également à l’utilisation de la voiture.

En règle générale, 400 000 cyclistes se rendent au travail à vélo. Étant donné que la plupart des déplacements journaliers se font sur de petites distances, le potentiel d’accroissement du vélo comme mode de déplacement au quotidien est considérable.

De plus, il permet d’éviter les distances rapprochées dans les transports en commun notamment. Tout en ayant des effets bénéfiques sur la santé mais aussi sur l’environnement, et sans parler de la réduction du trafic qu'il provoque.


Nous utilisons des cookies pour optimiser votre expérience en ligne. En naviguant sur notre site, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, consultez notre politique relative aux cookies.
Ok j'ai compris ! 👍