Nous utilisons des cookies pour optimiser votre expérience en ligne.
En naviguant sur notre site, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, consultez notre politique relative aux cookies.
Ok j'ai compris !
Blog

La draisienne : un bon outil d'apprentissage

Depuis quelques années, la draisienne est devenue un véritable outil mobile pour les enfants. Nous nous souvenons tous de notre première expérience difficile sur un vélo à deux roues ; nous avions l'habitude de faire du tricycle ou un vélo avec un stabilisateur. Lors de ces premières balades à vélo, difficile de trouver l'équilibre, mais on a trouvé la solution : la plupart des enfants ont maintenant la possibilité d’utiliser une draisienne à la maison, à la crèche ou à l'école et d'apprendre à s'équilibrer. Cependant, il est important de choisir la bonne draisienne pour votre enfant afin qu'il puisse l'utiliser en tout confort et passer facilement de la draisienne au vélo.

Qu’est-ce qu’une draisienne ?

L'ancêtre du vélo est né il y a deux siècles (à Mannheim en 1817) et a été conçu par le créateur Baron Karl Drais. Cette " machine à courir " ressemble à un vélo sans pédale. Mettez vos mains sur le guidon, asseyez-vous sur la selle et déplacez-vous à l'aide de vos jambes. C'est le pied qui entraîne le mouvement, pas la pédale pour entraîner le plateau qui est transmis à la roue.

Ce vélo amusant sans pédale permet aux tout-petits dès 2 ans de découvrir l'équilibre sur le vélo petit à petit et sans risque.

 

Nul besoin d'hésiter à retirer les petites roues tout en tenant votre enfant pour l'empêcher de tomber... Après ce genre d'apprentissage naturel et doux, votre enfant sera capable, vers 4 ou 5 ans, de passer à un vélo à pédale sans aucun problème.

Aujourd'hui, la plupart des magasins de jouets et de vélos proposent des draisiennes, et la demande n'a cessé de croître depuis le début des années 2000. L'évolution est très importante, surtout ces dernières années. Le coût d’un vélo d'équilibre est de 60 à 100€.


Comment choisir une draisienne ?

Le marché propose désormais un très large choix de modèles, choisir sa draisienne n'est donc pas toujours facile et certaines normes doivent être respectées pour que les enfants puissent tirer le meilleur parti de cet apprentissage.

Il faut respecter strictement les principes de base de la morphologie et de l'âge des enfants ; il est également nécessaire de vérifier les caractéristiques techniques de chaque modèle et de les comparer, afin que la draisienne puisse répondre parfaitement à l'utilisation de l'enfant.

 

Par rapport à d'autres véhicules à 2, 3 ou 4 roues (tricycles, porteurs, trottinettes...), la draisienne présente de nombreux avantages. Elle est spécialement préconisée par des psychomotriciens dans tous les aspects. Recommandé, notamment parce qu'elle respecte la posture physiologique naturelle avec un alignement de tout le corps en position verticale (dos, hanches, genoux, pieds).

Pour les plus bricoleurs, vous pouvez construire ou retaper la draisienne par vous-même. Il existe de nombreux tutoriels sur Internet, et les ateliers participatifs de menuiserie peuvent être un bon support. Il sera néanmoins nécessaire de chercher des pièces détachées chez les fabricants afin de concevoir une draisienne véritablement roulante et ergonomique.

 

Pourquoi utiliser une draisienne ?

Une fois que vous savez faire du vélo, cela semble naturel, et il est difficile d'imaginer le nombre d’apprentissages qui sont nécessaires (équilibre, direction, pédale, frein...). Les enfants doivent se concentrer sur l'apprentissage de l'équilibre.

 

Elle est également utile à d'autres égards :

• Soutenir la mobilité familiale

• Favoriser la communication sociale auprès des plus jeunes

• Stimuler l'autonomie

• Aide à prendre des risques mesurables

 

En septembre 2015, l'Education Nationale Cycle 1 (école maternelle) a recommandé l'utilisation des draisiennes dans le chapitre « Agir, s'exprimer et comprendre par l'activité physique » : les draisiennes peuvent être utilisées à partir de 2 ans ; cependant, cet âge est une moyenne à prendre avec précaution. La plupart des tout-petits l'utiliseront effectivement après 30 mois, et c’est dès 3 ans que les enfants pourront commencer à devenir véritablement autonomes, notamment en commençant à manipuler les freins.

 

La draisienne au quotidien

Un vélo sans pédales est rapidement devenu une nécessité quotidienne indispensable pour les familles avec enfants. Rangez-le à l'entrée de l'appartement ou dans le jardin de la maison, et utilisez-le sur de courtes distances lors de vos déplacements en famille.

Il est aussi familier qu'une trottinette et on le voit partout : il fait désormais partie du matériel ludique pour apprendre à rouler.

Certains accessoires de sécurité sont indispensables pour les draisiennes, notamment les casques ! D'autres accessoires peuvent être intéressants et peuvent stimuler l'intérêt de l'enfant (par exemple, un sac ou un panier pour ranger ses collations ou ses couvertures).



Bienvenu chez
Assurances Vélo !

Nous vous proposons les meilleurs produits d'assurances au meilleurs prix pour protéger votre vélo.

A propos

© 2021 assurancesvelo.com